À Fleur de blé noir, on s’y trouve tellement bien qu’on y reste – Fleurigné

article 30-05-2013

Assises de gauche à droite : Isabelle Laurent, vice-présidente ; Laurence Pérelle, secrétaire ; Marie-Annick Besnard, trésorière ; et Marie-Jane Pommereul, présidente. Debout : quelques animateurs.

 

 

 

C’est ce que l’on appelle la rançon du succès ! A Fleur de blé noir, les 195 élèves des différents cours s’y trouvent tellement bien qu’il n’est pas question pour eux de laisser leurs places à d’autres. « Quand on a le privilège d’être inscrit à cette école, on renouvelle son inscription d’année en année », disent les élèves unanimes, inscrits en couture, cuisine ou en peinture sur porcelaine. C’est un peu comme les grandes écoles : ça se bouscule au portillon pour y entrer.

Certains adhérents fréquentent Fleur de blé noir depuis sa création, en juillet 2001. La raison de sa célébrité vient peut-être du prix des séances qui est très attractif. Sans doute aussi des animateurs bénévoles qui n’ont qu’un objectif : transmettre leur savoir-faire.

Pour la rentrée de septembre les cours sont déjà complets en cuisine gastronomique avec Robert Fourmont ; cuisine traditionnelle avec Béatrice Duclos ; art floral avec Annick Brard ; couture avec Catherine Blanchet ; patchwork avec Coralie Tremblin ; pastel avec Françoise By et aquarelle avec Marie-Jane Pommereul.

Quelques places quand même

Malgré tout, quelques activités sont disponibles. C’est le moment de profiter de l’opportunité de quelques places en tricot, points comptés, crochet avec Michelle Lainé ; cuisine légère et cuisine pour hommes avec Robert Fourmont ; cuisine pour enfants avec Marie-Annick Quinton et Clotilde Pelé ; cartonnage avec Catherine Blanchet et peinture sur porcelaine avec Isabelle Laurent.

Les cours ont lieu à Fleurigné, La Chapelle-Janson, Le Loroux, Laignelet et Fougères.

Contact : tél. 02 99 97 67 67 ; fleurdeblenoir.fr

 


Laisser un commentaire